Calendrier
Où pratiquer
Résultats
Intranet gestion des licences
Comité Course
Compétitions Nationales
Direction Technique
Service
Boutique
Médias
Identifiez-vous





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Accès administrateur
 
Accueil
course_bandeaumondial2012
Championnats du monde de Yeosu : la France suit sa ligne Version imprimable Suggérer par mail

2011 mondial podium YannYann Guyader champion du monde 2011 du 10km à points : c'est l'image que l'on va garder en mémoire à l'issue des championnats du monde de Yeosu. Le Nantais a conquis son quatrième titre mondial l'avant-dernier jour des championnats, après une série de mésaventures incroyables, et repart donc de Corée l'esprit tranquille. D'autres motifs de satisfaction apparaissent, notamment les deux médailles individuelles conquises par Nicolas Pelloquin dans le tournoi de vitesse ou encore la quatrième place de Justine Halbout sur le 20km à élimination.

Au tableau des médailles, l'équipe de France se hisse à la sixième place avec quatre unités à son actif (une médaille d'or, une en argent et deux en bronze). Sans surprise, on retrouve les nations phare du roller de vitesse mondial en tête de ce classement : la Colombie, la Corée du Sud et Taïwan. La forme de nos athlètes laissait envisager quelques médailles de plus : Yann Guyader ou encore Justine Halbout sont passés assez près du podium dans plusieurs courses. Cependant, nos patineurs ont dû jouer avec la malchance, les aléas de la course, voire même les conditions sur place (l'état de la piste n'était pas évident). Concrètement, l'équipe de France a aussi pu s'appuyer sur le retour gagnant de son leader naturel : Yann a pris un tiers du total des médailles, si l'on compte la course à l'américaine (où il termine deuxième avec Ewen Fernandez et Brian Lépine). Nicolas Pelloquin ne doit « rien à personne » concernant ses deux médailles de bronze acquises sur piste (300m chrono et 500m). Le Vendéen a montré beaucoup de maîtrise et de détermination lors des deux courses : il sait maintenant que le prochain pallier le propulsera au plus haut de la hiérarchie mondiale.

 

Les championnats du monde 2012 se dérouleront en Europe, à Rome très exactement. D'ores et déjà, l'équipe de France peut envisager le meilleur pour l'année à venir. Yann Guyader dira s'il continue ou non en bleu-blanc-rouge : quoiqu'il en soit, pour tout ce qu'il a d'ores et déjà fait, un grand merci ! Nathalie Barbotin, double championne d'Europe cette année et sixième du 10km à points sur la route de Yeosu, doit rester un exemple de persévérance et de professionnalisme. Si elle continue à 36 ans passés, ça sera pour viser le meilleur et rien d'autre. Maintenant, qui va lui succéder ou l'épauler au niveau mondial ? Justine Halbout s'est véritablement révélée sur le 20km à élimination : personne ne doutait de son potentiel, mais au contact d'une compétitrice comme Nathalie, Justine a passé un pallier. Sa quatrième place sur le 20km à élimination lui ouvrira certainement l'appétit ! Du côté des Seniors hommes, Ewen Fernandez, Brian Lépine et Elton De Souza sont costauds. Ils connaissent le chemin de la victoire que leur a dessiné Yann. Elton finit sixième de la finale du 1000m sur piste : pour une première, c'est pour le moins positif ! Ewen et Brian sont même montés sur le podium mondial : un dernier souvenir de fin de championnat qui devrait leur permettre de « passer l'hiver » avec des idées pour 2012...

 

La relève, on doit également aller la chercher du côté des Juniors. Marie Poidevin et Déborah Marchand forment un duo déjà gagnant - en bronze plus exactement. Elles sont solides, motivées, elles savent se relancer et montrent même qu'elles continuent à progresser vers les sommets, quitte à s'immiscer entre les épouvantails coréens, taïwanais et colombiens. Jusqu'où iront-elles ? Ca sera désormais à elles d'écrire cette histoire ! Darren De Souza et Benjamin Pierre-Jean, notre duo de sprinters, demeurent également des valeurs sûres au niveau européen et mondial. Seul Darren a gagné une médaille (de bronze) à Yeosu. Mais il ne faut pas oublier que la saison de Benjamin a été tronquée à cause d'une blessure. Quoiqu'il en soit, les deux compères possèdent chacun des qualités idéales pour le sprint, de décontraction et de concentration le moment venu, de puissance et de relance dans la course... D'autres jeunes pointent aussi le nez, notamment Pierre-Yves Péridy, Joris Gardères et Guillaume De Mallevoue : ces deux derniers sont par exemple entrés dans le Top 10 sur des courses de fond du championnat du monde (respectivement sixième sur piste et septième sur route). La saison prochaine, ils essaieront de se faire leur place chez les Seniors après avoir beaucoup appris en Junior : souhaitons-leur autant de réussite que leurs aînés !

 
< Précédent   Suivant >

 
           
Copyright 2007 © Fédération Française de Roller Sports - 6 Boulevard du Pdt Franklin Roosevelt - CS 11742 - 33080 Bordeaux Cedex - France
Tél. : (33) 05 56 33 65 65 - Fax : (33) 05 56 33 65 66