Calendrier
Où pratiquer
Résultats
Intranet gestion des licences
Comité Course
Compétitions Nationales
Direction Technique
Service
Boutique
Médias
Identifiez-vous





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Accès administrateur
 
Accueil
course_bandeaumondial2012
La médaille de bronze de Nicolas au 500m : un podium " partagé " Version imprimable Suggérer par mail
  • _mg_2594_-_copieMondial Yeosu (Corée du Sud)
  • 02/09/2011

Un patineur ne vient jamais seul sur un podium. D'ailleurs, il suffit de lui poser la question « qui veux-tu remercier ? » pour qu'il évoque le sélectionneur, son entraîneur, son club, ses parents... C'est bien normal. Sauf que la plupart du temps, on ne voit pas toutes ces personnes qui sont derrière lui et qui apportent ce soutien essentiel pour réussir. Il se trouve que quand Nicolas Pelloquin est allé chercher sa médaille de bronze du 500m hier, il a, bien malgré lui, rendu hommage aux « hommes de l'ombre » et partagé ce moment tellement émouvant pour un athlète.

Regardez bien sur la droite de la photo. Un autre Tricolore apparaît derrière le caméraman : il s'agit de Laurent Caserio, le kiné et ostéopathe de la délégation. Il est un membre essentiel de l'équipe de France, toujours prêt à intervenir quand un patineur tombe ou se blesse. En l'occurrence, le matin même de ce podium, Nicolas avait fait un tout droit contre la barrière en plexi lors des séries de l'américaine : son genou avait ensuite tapé le sol violemment. C'est Laurent qui est intervenu pour constater l'état de sa rotule et panser le coureur rapidement. Diagnostic : Nicolas devra observer quelques jours de repos... La douleur était telle que Laurent a dû le supporter (au sens propre) pour qu'il aille jusque sur le podium ! Une image insolite en découle, qui justifie cet hommage.

_mg_2592_-_copie

Laurent fait partie du staff médical avec Christiane Muratet, le docteur. Quand on se déplace à l'autre bout de la planète avec 14 athlètes, il est évident que tout peut arriver et qu'il faut prendre soin d'eux. Le staff de l'équipe de France, outre les trois sélectionneurs, est aussi composé de Rolland Broustaut, le président du Comité Course, et d'Hervé Lallement, DTN. A leur initiative, le règlement international vient d'ailleurs d'être révisé afin que les règles utilisées lors de cette compétition - et lors de celles qui suivront - soient plus claires. « Au fil du temps, les amendements complexifient le règlement et il était temps d'y mettre de l'ordre, explique Rolland Broustaut. Comme personne ne semblait enclin à s'y mettre, Hervé a plongé son nez dedans pour le rénover. » Un travail de longue haleine pour clarifier la situation, mais indispensable. Sur place, on voit bien que de nombreuses choses restent encore à faire pour fluidifier le tout : par exemple une partie des juges parle anglais, une autre espagnol, mais ces deux parties ont du mal à se comprendre, ce qui provoque quelques lenteurs... Rien n'est parfait !

 

Aujourd'hui, c'est la journée de repos. Le staff aura encore sa part de travail à effectuer : soigner les athlètes qui accumulent les jours de compétition et/ou qui sont tombés (on pense à Justine Halbout, Yann Guyader et donc Nicolas Pelloquin), parler tactique et objectifs... La routine d'un championnat du monde en somme !


 
< Précédent   Suivant >

 
           
Copyright 2007 © Fédération Française de Roller Sports - 6 Boulevard du Pdt Franklin Roosevelt - CS 11742 - 33080 Bordeaux Cedex - France
Tél. : (33) 05 56 33 65 65 - Fax : (33) 05 56 33 65 66