Calendrier
Où pratiquer
Résultats
Intranet gestion des licences
Comité Course
Compétitions Nationales
Direction Technique
Service
Boutique
Médias
Identifiez-vous





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Accès administrateur
 
Accueil
course_bandeaumondial2012
Six sur sept pour les Français : un presque sans faute ce matin en série Version imprimable Suggérer par mail
  • _mg_1895Mondial Yeosu (Corée du Sud)
  • Journée 1 - 30/08/2011

Les sprinters et les fondeurs ont assuré ce matin en série du 300m chrono et de la course à points/élimination. Hormis Elton De Souza, qui passe à la trappe avec une quinzième place en qualification, tous les autres Tricolores engagés sont passés en finale. Les Juniors et les Seniors femmes, qui n'ont pas couru vu leur  nombre, seront également de la partie ce soir (à partir de 17h heure locale).

 

_mg_1814Marie dans le grand bain

  « Pour moi, le 300m est une façon d'entrer dans le championnat. C'est mieux que d'attendre jusqu'à 18h sans avoir mis le nez sur la piste... » La fondeuse de l'équipe de France devra cependant enchaîner deux finales ce soir (celle du 300m chrono et celle de la course à points) : « notre objectif à Déborah et à moi sera d'entrer dans le Top 10, voire le Top 8. » Pour en revenir au chrono, Marie termine onzième des séries en 28 ‘408. « J'aurais voulu faire un 28 blanc, mais le chrono me permet surtout de faire fonctionner ma vitesse de pointe en vue des courses de fond et voir comment je progresse par rapport à l'année dernière. » Marie sera l'une des quatre Européennes à disputer cette finale, face à une armada de Sud-américaines et d'Asiatiques, les grandissimes favorites.

 

Darren et Benjamin assurent

  _mg_1833« La piste est rapide » expliquait Benjamin Pierre-Jean après sa série de 300m chrono bouclée en 25'297. Son compère du sprint, Darren De Souza, fait légèrement mieux (25'253) et les deux Français se hissent aux sixième et septième places de la série, derrière les gros morceaux que sont les Coréens et les Colombiens, passés sous les 25 secondes. « Je n'ai pas d'objectif défini pour la finale : je vais essayer de sortir le 300m parfait et voir ensuite ce que font les autres » expliquait Benjamin. Darren quant à lui remarquait que la piste pourrait réserver des surprises pour cette finale : « elle est très spécifique, avec de grandes lignes droites et des virages serrés et il va falloir attaquer les virages, avoir une bonne relance et être assez réactif... » Ce soir, les Coréens et les Colombiens seront encore les favoris, mais nos deux Français espèrent aller chercher un ou deux dixièmes. Nos deux Français ont d'ailleurs prouvé par le passé qu'ils sont capables de renverser des situations. « Une finale, c'est différent : on met plus d'adrénaline » expliquait Darren, très lucide.

 

Sans problème pour les Seniors hommes

  _mg_1953_-_copieYann Guyader et Ewen Fernandez sont passés sans encombre par les séries de la course à points/élimination. Yann était dans la première série avec les pointures que sont Joey Matia, Bart Swings ou encore Scott Arlidge. Dans une course qui s'est rapidement apparentée à un entraînement - avec des tours entre 16 et 17 secondes tout de même ! - le leader de l'équipe de France est allé chercher le plus de points. Même si c'est anecdotique, ça prouve quand même son état de forme, alors que la course a été courue sous un soleil de plomb et avec plus d'1h30 de retard (bonjour les nerfs !)... Ewen Fernandez a tout aussi bien assuré. « Je devais attendre la mi-course, mais un groupe de trois s'est détaché avant... Ensuite, j'ai pas mal tenu la tête de course, histoire de réveiller mes jambes légèrement alourdies. » Ewen se qualifie sans marquer de point, mais sans s'énerver non plus. De bon augure pour la finale de ce soir. Pareillement, Nicolas Pelloquin a signé le quatrième temps des séries du 300m chrono sans aller puiser dans ses réserves : le sprinter signe un 24'628 dans le même centième que le Colombien Andres Munoz (24'625) et à deux centièmes du Coréen Myung Kyu Lee (24'481). Les podiums ne sont vraiment pas loins !

 
< Précédent   Suivant >

 
           
Copyright 2007 © Fédération Française de Roller Sports - 6 Boulevard du Pdt Franklin Roosevelt - CS 11742 - 33080 Bordeaux Cedex - France
Tél. : (33) 05 56 33 65 65 - Fax : (33) 05 56 33 65 66