Calendrier
Où pratiquer
Résultats
Intranet gestion des licences
Comité Course
Compétitions Nationales
Direction Technique
Service
Boutique
Médias
Identifiez-vous





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Accès administrateur
 
Accueil
course_bandeaumondial2012
Bilan des championnats d’Europe : une équipe de France retrouvée Version imprimable Suggérer par mail

  yann-podium-marathon

On l’avait laissée un peu mitigée après les championnats d’Europe 2010. L’équipe de France s’est retrouvée aux Pays-Bas. Une équipe soudée, ambitieuse, et qui est allée décrocher 30 médailles, dont 10 en or. Ce bilan place les Tricolores au deuxième rang continental, derrière la Belgique. De très bon augure avant les championnats du monde, dans trois semaines, à Yeosu (Corée du Sud).

 

 

Honneur à la tête d’affiche de l’équipe de France, Yann Guyader. Le Nantais faisait son grand retour au sein du collectif. Il ne s’est pas manqué ! Yann revient avec deux médailles d’or, trois en argent et une en bronze. Au début du championnat, il a effectivement buté sur l’obstacle Bart Swings : le Belge, nominé en tant qu’athlète masculin du tournoi, était parti pour cumuler les maillots comme on amasse un trésor. Mais Yann a d’abord trouvé la faille sur piste, lors du relais à l’américaine avec Nicolas Pelloquin et Ewen Fernandez. On gardera forcément en tête sa victoire sur le marathon, une victoire collective mais aussi une victoire de l’expérience et de l’intelligence.Ewen Fernandez (troisième de la course à points sur route), Brian Lépine (troisième à l'élimination sur route) et Elton De Souza (deuxième du 1000m sur piste) ont largement été à la hauteur de cette catégorie Senior. Nicolas Pelloquin, deux fois deuxième (au 300m chrono et au 500m sur piste) et une fois troisième (au 500m sur route) a quant à lui bien tenu son rôle de sprinter !

 

marie-podium-marathon

D’autres Français sont allés chercher l’or à Heerde et à Zwolle. Notamment Darren De Souza, notre « golden boy » du chrono, en véritable métronome de la distance chez les Juniors A (un titre sur piste et un titre sur route). Son acolyte Benjamin Pierre-Jean a quant à lui dépassé tous ses objectifs : il visait le Top 5 et il gagne deux médailles d’argent (500m piste et 200m chrono route) et une de bronze avec le relais sur piste. Marie Poidevin a été à la hauteur de son talent, surtout à partir des épreuves sur route : elle qui est surclassée dans la catégorie Junior A est revenue en France avec la bagatelle de trois titres (dont un à l’américaine avec Margot Pouydebat), une médaille d’argent et deux de bronze. Ewen Fernandez et Nicolas Pelloquin sont également rentrés des Pays-Bas avec tous les métaux dans leurs poches, alors que Guillaume De Mallevoue a pris le titre dans le marathon et une médaille d'argent à la course à points sur route.

 

 

Le deuxième rang européen

 

Mention spéciale à Nathalie Barbotin, élue athlète féminine du tournoi. La Bretonne a gagné deux courses, et non des moindres : l’élimination sur piste et la course à points sur route. Le comportement de Nathalie a été exemplaire. Laetitia Le Bihan, Justine et Clémence Halbout sont ainsi montées sur le podium de l’américaine sur piste (médaille de bronze) dans la foulée de leur capitaine de route. Mentions spéciales (bis) à Julien Despaux, qui, pour ses derniers championnats d’Europe, a buté sur deux quatrièmes places, et pour Joris Gardères, qui revient avec deux médailles d’argent (points/élimination et 1000m sur piste), une médaille de bronze (relais sur piste avec Pierre-Yves Péridy et Benjamin Pierre-Jean), mais aussi beaucoup de pépins qui ont entravé sa marche en avant…

 

Au classement des médailles, l’équipe de France se positionne donc à la deuxième place avec 10 médailles d’or, 12 d’argent et 8 de bronze. La Belgique remporte la palme pour la première fois grâce à Bart Swings, mais aussi une excellente équipe Junior A (18 médailles en tout, mais 13 en or, 2 en argent et 3 en bronze). Le pays hôte se « loupe » quelque peu vu le nombre d’athlètes présents sur la piste : il n’engrange « que » 18 médailles (5 en or, 9 en argent et 6 en bronze) et se hisse au cinquième rang. L’Italie, qui tenait le haut du pavé l’année dernière dans ce même tournoi, recule au quatrième rang cette année : il s’agit d’un déficit de titres (seulement 7), car sinon, les Azzuri rentrent au pays avec le meilleur total de toutes les nations européennes (33 médailles, avec 14 médailles d’argent et 12 de bronze). L’Allemagne se maintient en troisième position grâce à ses Seniors femmes avec 26 médailles (9 en or, 10 en argent et 7 en bronze).

 
< Précédent   Suivant >

 
           
Copyright 2007 © Fédération Française de Roller Sports - 6 Boulevard du Pdt Franklin Roosevelt - CS 11742 - 33080 Bordeaux Cedex - France
Tél. : (33) 05 56 33 65 65 - Fax : (33) 05 56 33 65 66