Calendrier
Où pratiquer
Résultats
Intranet gestion des licences
Comité Course
Compétitions Nationales
Direction Technique
Service
Boutique
Médias
Identifiez-vous





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Accès administrateur
 
Accueil
course_bandeaumondial2012
Marathon des championnats d’Europe : Marie et Guillaume sacrés chez les Juniors ! Version imprimable Suggérer par mail

  marie-marathon

Les Tricolores ont donc conquis trois titres sur quatre possibles lors de l’ultime journée des championnats d’Europe à Zwolle, lors de l’épreuve du marathon. Le 42km : une spécialité française ? Il faut sans doute le croire ! Ce qui est sûr, c’est que ces maillots ne doivent rien au hasard. Chez les Juniors, Marie Poidevin et Guillaume De Mallevoue se sont déjà frottés (avec succès) à leurs aînés les Seniors. Ces médailles d’or sont donc aussi le fruit d’une formation et d’une politique de développement !

 

 

 

Juniors femmes : un troisième titre pour Marie Poidevin !

 

La victoire de Marie Poidevin dans la catégorie des Juniors femmes ne souffre d’aucune contestation : elle était vraiment la plus forte. Dans un marathon animé par la Suissesse Deborah Keel, puis par les Italiennes (Francesca Liberati, Anna Giroldi ou encore Sofia D’Annibale), ainsi que par l’Espagnole Saray Narnaez et la Néerlandaise Lisanne Burman, Marie a su être patiente et clairevoyante. Quand Giroldi et D’Annibale sortaient vers la mi-course, la Française n’avait toujours pas mis le nez dehors : elle est revenue sur le duo des Transalpines sans coup férir, avec dans sa roue Narnaez et Burman. Ces deux dernières allaient vite décrocher, laissant la Française seule contre les deux Italiennes. Mais encore une fois, Marie a toujours pris les bonnes décisions, patientant jusqu’au sprint. Ses deux adversaires n’ont rien tenté de probant… C’est le troisième titre gagné par Marie cette semaine, en plus de sa médaille d’argent et de ses deux médailles de bronze.

 

Le classement du marathon des Juniors femmes :

http://sportresults.eu/m.php?cmd=resultshow&idr=1216&sid=793d73519c13de9c0aed523ab977a639&idc=140

 

 

Juniors hommes : Guillaume De Mallevoue « facile »

 

guillaume-marathon

Ce n’est pas pour amoindrir ses adversaires, ni pour rendre cette victoire moins glorieuse, bien au contraire. Mais Guillaume De Mallevoue a vraiment paru s’imposer facilement dans le marathon des Juniors hommes. Il faut dire qu’en face, le camp des treize Néerlandais a été particulièrement maladroit. Ils ont bien tenté les uns après les autres, notamment Jack Tuyp en solitaire pendant cinq tours complets, ou encore Ruurd Dijkstra. Mais ils se sont fait reprendre à chaque fois, la chasse étant assurée par Pierre-Yves Péridy, le Suisse Livio Wenger ou le Portugais Martyn Dias… La pluie n’a pas aidé ces initiatives – et heureusement qu’elle avait commencé avant le départ et que les juges avaient autorisé les athlètes à changer de roues. Quand Guillaume est sorti du peloton, à quelques trois tours de l’arrivée, il ne faisait que répondre à une énième attaque néerlandaise, en l’occurrence celle de Niels Mesu, rejoint par l’Autrichien Jakob Ulreich. Le trio n’allait plus être rejoint et, à environ trois kilomètres de l’arrivée, le Français accélérait encore pour lâcher ses deux compagnons d’échappée et finir seul. On n’ose imaginer le dénouement de cette course si Joris Gardères n’avait encore une fois subi le mauvais sort : le Valencien s’est en effet retrouvé sur un patin à deux tours et demi de l’arrivée, la fixation entre sa chaussure et sa platine s'étant dévissée. Il avait pourtant bien une autre médaille dans les jambes... Ce n’étaient pas les championnats d’Europe de Joris, mais il aura sa revanche en Corée du Sud dans trois semaines !

 

 

Le classement du marathon des Juniors hommes :

http://sportresults.eu/m.php?cmd=resultshow&idr=1215&sid=793d73519c13de9c0aed523ab977a639&idc=140

 

Seniors femmes : Nathalie était très, très forte

 

nathalie-marathon

Elle est l’exception qui confirme la règle. A 36 ans, Nathalie Barbotin n’est plus pensionnaire d’un Pôle. Pourtant, elle est toujours au plus haut de l’affiche. Cet hiver, elle a mis les bouchées doubles en vue de ces championnats d’Europe et s’est entraînée avec les jeunes pour leur montrer la voie. La voie, c’est en fait encore elle qui l’a montrée à Zwolle aussi. Pendant le marathon, Nathalie a été intenable. Elle aurait pu se contenter de suivre les attaques ou d’attendre les derniers tours pour placer un contre ravageur. Elle a préféré emballer la course comme elle sait le faire et tenter d’user ses adversaires. Les Néerlandaises, venues en nombre, lui ont cependant rendu la pareille et mené la vie dure. Mais finalement, les Elma de Vries et autres Mariska Huisman se sont fait prendre à leur propre jeu. Tout comme le trio germanique composé de Sabine Berg, Jana Gegner et Tina Struever. Quand la Belge Nele Armée est sortie dans les trois derniers kilomètres, alors que le paquet semblait se diriger vers un sprint massif, personne n’a réagi. Tout le monde attendait que la Française les ramène… Tant mieux pour Nele Armée, qui revient de deux années sans : elle est allée décrocher un titre au mental, mais aussi avec intelligence (protégée par sa coéquipière Hilde Goovaerts, elles ont en effet attendu le bon moment). Nathalie termine huitième en s'étant relevée : c’est presque anecdotique, même si on voyait très bien qu’elle était très, très forte sur cette course. D’un autre côté, le jury de ces championnats d’Europe lui a décerné le titre de meilleure athlète féminine, et c’est un sacré honneur ! A vrai dire, avec deux titres de championne d'Europe en plus à son tableau (acquis sur la piste de Heerde, puis sur la route de Zwolle), c'est tout à fait normal.

 

Le classement des Seniors femmes :

http://sportresults.eu/m.php?cmd=resultshow&idr=1214&sid=724ea9f1311bdf424d5eebadd0500f46&idc=140

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >

 
           
Copyright 2007 © Fédération Française de Roller Sports - 6 Boulevard du Pdt Franklin Roosevelt - CS 11742 - 33080 Bordeaux Cedex - France
Tél. : (33) 05 56 33 65 65 - Fax : (33) 05 56 33 65 66