Calendrier
Où pratiquer
Résultats
Intranet gestion des licences
Comité Course
Compétitions Nationales
Direction Technique
Service
Boutique
Médias
Identifiez-vous





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Accès administrateur
 
Accueil
course_bandeaumondial2012
Championnat d'Europe Jeune : Pollenza 2011 (5) Version imprimable Suggérer par mail

ptribuneEquipe de France Jeune : Pollenza 2011

19/07/2011

3ème journée de course

La persévérance de l'équipe de France a fini par payer et la France récolte 6 médailles dont 3 en or lors de la dernière journée. L'équipe est montée en puissance et a pris de la maturité jour après jour sur ce championnat qui constituait presque leur 1ère et unique expérience internationale de l'année. Voici donc le récit de cette 3ème journée.

 

p1050783La journée commençait par les séries et les demi-finales du 1000m cadets. Ysia et Polixeni sont maintenues au repos en vue du relais du soir. C'est donc Déborah, Lyse Anne et Julie qui seront au départ. Déborah tombe sur une série très compliquée qui ne roule pas et sort malheureusement au 1er tour malgré une excellente prestation. Julie se qualifie facilement alors que Lyse Anne sera repêchée au temps pour accéder aux demi-finales. Les garçons se qualifient tous les 3 en demi-finale en maîtrisant leur course.

 

Sur ce 2ème tour, les 3 premiers de chaque course iront en finale. Lyse Anne ne trouvera pas la place derrière des allemandes qui maîtrisent les trajectoires parfaitement et Julie nous surprend en dominant sa course : nous avons juste quelques frayeurs sur ses trajectoires en sortie de virage mais sa fraîcheur physique et sa ténacité ont fait la différence. Chez les hommes, Yassine domine sa course alors que Lucas se qualifie de justesse. Pourtant le meilleur français de la veille, il semble souffrir des suites de sa chute et nous fait une exceptionnelle démonstration de courage et de motivation.

 

Place ensuite aux séries de la course élimination minimes. Nos 6 patineurs font un festival et se qualifient largement pour la finale. Le groupe est boosté par les 2 médailles de bronze de la veille.

 

Dans la soirée, on assiste aux finales de la course élimination. Morgane sera encadrée par Cléa qui devra lui ouvrir la route et par Marine qui devra protéger l’espace arrière de notre leader. La course est parfaitement menée et, avec beaucoup de fraîcheur, Morgane lance le sprint comme prévu. Elle laisse ses adversaires sur place pour récolter notre premier titre « individuel » grâce à une tactique collective et le sacrifice de 2 équipières de luxe.

Chez les garçons, même schéma de course pour Quentin, Jonathan et Mathieu qui réalisent une course dans le bon timing. Après un travail de fond de Mathieu et Jonathan, Quentin prend le commandement de la course et lance un sprint puissant dans les 400 derniers mètres. Il aura le luxe de lever les bras sur la ligne en signe de victoire. En clin d’œil, il dédie même cette victoire à Amandine qui avait raté la course précédente pour un régler des problèmes de logistique de l’équipe.

 

Ces 2 victoires donnent de l’espérance au groupe France Jeune, qui reste solidaire et plus motivé que jamais. Les relais sont donc abordés dans un excellent état d’esprit. Les minimes filles mettent le feu à la course avec un train d’enfer. Un dépassement litigieux des allemandes dans le dernier virage nous propulse vers une seconde place. Les juges ne nous donneront pas raison malgré notre réclamation. Les minimes garçons ne laisseront pas longtemps le doute en donnant une leçon aux autres équipes avec plus d’un virage d’avance : notre 3ème médaille d’or est en poche. Chez les cadettes, la rythme est élevé mais l’équipe sort ses griffes pour venir prendre une belle 2ème place derrière des allemandes intouchables sur ce championnat. En cadet, le podium est jouable car notre équipe est homogène. La course est rondement menée par l’Allemagne, l’Italie et la France qui se départagent dans la dernière ligne droite en moins de 1 mètre…le bronze sera notre métal pour cette 9ème et dernière médaille du championnat. 

 
Un air de Marseillaise résonne sur la piste ce soir là. L’équipe de France se mêle à nos supporters dans les tribunes pour chanter haut et fort notre hymne national. Cette équipe de France a eu de l’allure et du caractère, récoltant d’excellents échos autour de la piste. Certains l’ont qualifiée de l’équipe la plus fair-play du championnat et d’autres entraîneurs étrangers ont même dit qu’ils seront les meilleurs en élite. Il faudra encore certainement beaucoup de travail, de sacrifice et de courage mais les faits actuels sont très encourageants.

 

 

Pour rappel, lors de la première journée, Jessie Fernandes avait pris la troisième place du 300m Contre la Montre apportant ainsi la première médaille à la délégation française. La seconde journée s'était soldée, quant à elle, par deux nouvelles médailles de bronze remportées par Jessie Fernandes et Matthieu Guilbert sur les courses à point.

 

dscf0490

 
< Précédent   Suivant >

 
           
Copyright 2007 © Fédération Française de Roller Sports - 6 Boulevard du Pdt Franklin Roosevelt - CS 11742 - 33080 Bordeaux Cedex - France
Tél. : (33) 05 56 33 65 65 - Fax : (33) 05 56 33 65 66